Les Chevaliers du Zodiaque - Anime (1986)
Les Chevaliers du Zodiaque - Anime (1986)

Anime de Kōzō Morishita et Yasuhito Kikuchi Animation, action, aventure 1 saison (terminée) TV Asahi 25 min 11 octobre 1986

Selon la légende, des jeunes guerriers investis de grands pouvoirs étaient chargés de protéger Athéna, la Déesse de la Guerre. Des années après, c'est désormais la princesse Saori Kido, réincarnation de la Déesse, qui doit recevoir une protection. Cent jeunes orphelins sont alors envoyés à travers le monde suivre une éprouvante formation de chevaliers sacrés. Une fois ces épreuves passées, ils recoivent des armures célestes les plaçant chacun sous la protection d'une constellation. Mais, les combats ne font que commencer...

  • Seed
  • :
  • 739
  •  
  • Leech
  • :
  • 259

Les Chevaliers du Zodiaque torrent


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Bande annonce:


Saint Seiya - Arc 1 : Le Sanctuaire - JP (1986)

Seiya et ses amis combattent le chevalier Phoenix et les chevaliers d'argent pour récupérer l'armure du sagittaire. Puis tente de traverser les douze maisons du zodiaque du sanctuaire pour sauver la vie de Saori, transpercée d'une flèche d'or...

Ce second visionnage en V.O en tant qu'adulte passe moins bien que la 1ère fois, notamment à cause de la très longue première moitié de cet arc, qui traîne en longueur. Cependant, on apprécie de voir développer l'histoire personnelle de chacun des héros et de rencontrer de nouveaux chevaliers par rapport au manga, ce qui permet aux plus jeunes d'enrichir leur culture en mythes et légendes.

Le rythme de la seconde partie est plus engageant et il est appréciable de constater que chaque combat contre un chevalier d'or ne dure que deux épisodes.

L'animation est très très très irrégulière selon les équipes en chargent de l'épisode, mais la nostalgie et les couleurs fonctionnent bien. Les musiques sont sublimes et cultes.

Saint Seiya - Arc 2 : Asgard - JP (1988)

Les chevaliers de Bronze reprennent le combat en pays d'Asgard pour récupérer les sept saphirs d'Odin des mains des guerriers divins, garde rapprochée d'Hilda de Polaris, et ainsi sauver le monde et Athéna qui ralentit la fonte des glaces grâce à son cosmos...

Un vrai bon moment pour cette partie originale au manga, née du test du second film ciné, pour faire du remplissage en attendant la suite de la parution papier.

Il n'empêche que c'est grâce à cette partie de l'animé pour moi que le chara design s'est réellement affirmé. Les nouvelles armures sont top, les cheveux et les visages prennent un style particulier et affirmé. Bien que le scénario reste un peu concon, il n'empêche que sur le peu d'épisodes que couvrent la saga Asgard, tous les personnages sont développés, et chaque guerrier divin a droit à sa back story, et la magnifique Hilda de Polaris illumine la terre d'Asgard de sa beauté.

Dans le détail, les épisodes restent un peu prévisibles sur la première moitié, Hyoga et Shun ne sont que des faire-valoirs, Seiya, Ikki et Shiryu sont les vrais sauveurs. Cependant, la fin de la saison est palpitante et crée un lien tout à fait pertinent entre le Sanctuaire et Poséidon, permettant de créer une belle cohérence à l'ensemble des 3 arcs de la première époque.

Saint Seiya : Arc 3 : Poseidon - JP (1988)

Sans avoir le temps de profiter des fruits de leurs combats en Asgard, les chevaliers d'Athéna sont embringués dans la lutte contre les marnias de Poséidon, qui a kidnappé Saori, provoquanf un déluge sur la surface de la Terre...

Un arc plutôt moyen, qui même s'il s'intègre parfaitement dans la continuité du très bon arc "Asgard", ne parvient pas à créer des personnages assez charismatiques et des combats suffisamment mémorables. En effet, seul Isaac et Kanon ont droit à une back story, qui pourtant reste le meilleur moyen de rendre le spectateur empathique.

Les derniers épisodes restent cependant plus intéressants, cassant un peu le rythme du 2 épisodes= un combat, qui donne un peu plus de dynamise au scénario très planplan.

Cette partie marque la fin de la première partie de l'adaptation du manga en animé, avant de voir la reprise 13 ans plus tard avec le chapitre "Hadès".